Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'heure de la mondialisation, de la consommation à tout va, l'individu a tendance à se replier sur lui-même, sur ce qui le conforte, le sécurise et le satisfait.

Il se retrouve seul face à ce qu'il est. Ainsi, nous vivons une période ou le "soi" prend le dessus sur le "là", le "là" de notre société. Il est évident qu'un certain communautarisme, allant du religieux à celui de la sexualité des gens prend le pas sur la seule communauté qui vaille, la communauté Nationale. La mondialisation, cette bête incontrôlable visant à lobotomiser les gens gronde et rumine a plein régime. Celle-ci ayant pour but de rendre un monde uniforme basé uniquement sur le pouvoir, à savoir l'argent roi. Tout est prétexte à rendre l'humain, objet. Objet des puissants, objet de consommation, objet sans identité particulière. L'homme se replie sur ce qui le représente, ayant pour seul but la satisfaction de soi-même et non plus celle de sa nation. La satisfaction d'être le plus riche, le plus beau, le meilleur. La société d'aujourd'hui nous amène de plus en plus à ce mode de vie, ce mode de consommation pour se donner satisfaction. L'heure est à l'uniformité, à l'absence totale de pensée et donc de liberté.

On parle souvent de bien-pensance, la mondialisation en est la principale cause, le communautarisme en est la conséquence.

Chaque individu aura tendance à s'épanouir et à s'investir de manière ostensible sur ce qui le caractérise, au détriment de s'épancher à la grandeur de la nation. L'actualité récente nous en donne un parfait exemple, avec le "OUI" de l'assemblée nationale en faveur du mariage homosexuel. Il s'agit bien là d'une satisfaction d'une petite partie de la société, au détriment de la satisfaction de la nation tout entière. Le chômage, l'insécurité, le communautarisme deviennent des sujets secondaires aux yeux des politiques. La France trépasse, le communautarisme exulte, la France se meurt la mondialisation s'en nourrit !

La satisfaction d'une minorité (mariage pour tous), qui est une satisfaction communautariste, amène à un rejet, à une peur et à une certaine violence de la majorité. Celle-ci ne voyant pas ou ce trouve l'intérêt général, celui de tous les français. La gauche comme la droite (avec la discrimination positive) divisent les français, divisent la nation tout entière. Le communautarisme est un mal sociétal qui amène au racisme et vice versa. Le premier combat à mener contre le racisme en général c'est de lutter contre tous les communautarismes. Il n'y a qu'une seule communauté qui prévôt, la communauté nationale !

Il faut s'inspirer du système démocratique Suisse, que le peuple puisse décider...enfin !!

Maximilien Richonet http://patriotismeliberteprogres.ov...

La communauté nationale face aux méfaits du mondialisme !

Partager cet article

Repost 0