Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La tradition d'offrir des œufs décorés est bien antérieure au christianisme. L'œuf est symbole de vie et de renouveau; c'est l'image d'une vie nouvelle. Il était tout désigné pour devenir un symbole de Pâques et exprimer le renouveau inauguré par la résurrection.

Comme il était interdit de manger des œufs pendant le carême, on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs. Alors a partir du moyen-âge on a pris l'habitude de s'offrir des œufs décorés. L'œuf de Pâques a donné naissance à beaucoup de coutumes très diverses selon les pays. Les Églises Orthodoxes Russe, Grecque, Roumaine connaissent une tradition qui remonte au Haut moyen âge, d'une bénédiction et d'une distribution d'œufs teints au début ou à la fin de la grande célébration pascale. En occident, la tradition chrétienne remonte au 12-13eme siècle.

En Pologne, comme en Russie, la tradition la plus typique est la peinture et la décoration de l'œuf de Pâques. En Norvège et en Pologne, il y a des petits combats d'œufs. En Allemagne, on accroche des œufs décorés à la main à des petits branchages. En Pologne et en Italie, on décore la table avec des œufs pour le repas de Pâques. En Russie, on porte des œufs au cimetière sur les tombes de la famille.

On a actuellement un peu oublié le symbolisme chrétien des œufs de Pâques : la vie nouvelle de la résurrection.

Avec la fête de Pâques, on voit revenir chez les chocolatiers et les confiseurs les délicieuses cloches en chocolat ou en sucre. La cloche est un des symboles de cette fête chrétienne. Dans notre région, il est habituel de raconter aux enfants que les cloches partent pour Rome et reviennent à Pâques, chargées d'œufs qu'elles déposent dans les jardins.

Origine des cloches de Pâques

Cette tradition prit naissance lorsque vers le VIIe siècle, l'Eglise interdit de sonner les cloches en signe de deuil entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques pour commémorer le temps qui s'écoula entre la mort du Christ et la résurrection. Pour le voyage, les cloches se munissent d'une paire d'ailes, de rubans ou sont transportées sur un char. Les enfants ont beau regarder dans le ciel, ils ne parviennent jamais à voir ces fameuses cloches de Pâques. Leur déception est cependant vite oubliée en découvrant les œufs cachés dans les jardins.

Il n'en fut cependant pas toujours ainsi. En effet, des superstitions restées vivaces dans les campagnes avant le VIIeme siècle, poussent les agriculteurs à voir dans le ciel des cloches " brillantes et rougeoyantes ". De nombreux paysans affirment en avoir vu filer au-dessus de leurs champs en faisant entendre un bourdonnement. En 587, Grégoire de Tours notait: " Nous vîmes pendant deux nuits de suite, au milieu du ciel, une espèce de nuage fort lumineux qui avait la forme d'un capuchon ".

Joyeuses Pâques

Partager cet article

Repost 0