Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est bien connu, les sondages donnent toujours raison à celui qui les paie, mais en fait, à quoi servent-ils si ce n’est à faire vendre de la vraie-fausse information et à manipuler l’opinion publique...

Dans la plupart des dictatures, les hommes au pouvoir bénéficient de cotes d’amour de leur peuple quasi pharaoniques, jusqu’au moment de leur disparition. C’est à cet instant que tous admettent que le roi est nu, que personne ne le soutenait et que les sondages étaient faux.

En France, durant des années, tous les sondeurs sans exception annonçaient lors de chaque scrutin, des scores pour le FN, bien en deçà de ceux connus par les services de renseignement du ministère de l’intérieur afin de détourner les électeurs vers d’autres choix. Ainsi, les sondages participent sur ordre à la fabrique de l’opinion, tendance officielle et non critiquable à laquelle il vous faudra bien vous conformer sous peine d’être perçu comme un marginal par le plus grand nombre.

Depuis bientôt trois ans, on nous bassine avec la fameuse « cote de confiance » de François Hollande.

Celle-ci recule en juin de 2 points pour s'établir à 16 % selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group à paraître dans Le Figaro Magazine à paraître aujourd’hui. Toujours selon ce sondage, le total des personnes interrogées ne faisant pas confiance au chef de l'État s'établit ce mois-ci à 81 %, soit une hausse de trois points.

Le plus surprenant dans cette affaire, c’est que cela fait trois ans que ce pourcentage est en baisse et qu’il lui reste encore des points. Quel homme !!! A en croire nos irréprochables instituts, il devrait pourtant avoir atteint aujourd’hui des niveaux négatifs.

Le problème, c’est que plus personne ne croit aux sondages. D’ailleurs, je ne sais pas pour vous, mais moi, je n’ai jamais été « sondé », et autour de moi, aucun sondé non plus. Curieux. Où vont-ils donc chercher leur « panel représentatif » ? A Neuilly ? Dans les salles de rédactions ? Alors, messieurs les sondeurs, allez sonder ailleurs.

Gérard HARDY

Marre des sondages !

Partager cet article

Repost 0