Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mehdi Nemmouche, Français de 29 ans, originaire de Roubaix, est l’auteur présumé du meurtre de quatre personnes le 24 mai dernier au Musée juif de Bruxelles. Fiché par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), l’enquête nous dévoile qu’il a fait un séjour en Syrie en 2013 auprès de djihadistes. Cela n’a rien d’étonnant !

La recrudescence de djihadistes aux quatre coins du monde est la conséquence directe de nos politiques extérieures.

En voulant s’immiscer sans cesse dans les affaires intérieures d’autres pays, en soutenant la rébellion syrienne, l’Occident devient le premier pourvoyeur de jeunes djihadistes.

Petit retour en arrière : souvenez-vous qu’il fut question, pour Hollande et l’ensemble des pays occidentaux, de « punir » le régime de Bachar el-Assad et d’apporter notre concours financier et militaire aux gentils rebelles. Pourtant, au même moment, nous pourchassions leurs frères au Mali ! Nous étions, avec l’aval des Américains, à deux doigts d’intervenir par la force en Syrie, comme ce fut le cas pour la Libye. On en voit les dégâts actuellement du côté de Tripoli. Ces mêmes rebelles syriens sont désormais poursuivis pour terrorisme à leur retour en France. Allez comprendre…

C’est à croire qu’il faut attendre des drames pour enfin ouvrir les yeux.

L’amateurisme du gouvernement fait froid dans le dos, les conséquences sont dramatiques. À vouloir jouer avec le feu, l’Occident est frappé en son sein par l’horreur qu’il a lui-même créée, des innocents se font assassiner par l’incompétence (volontaire ?) de nos politiques !

En ayant un regard très manichéen sur la question syrienne, en ayant voulu prendre le parti de la rébellion, en présentant Bachar el-Assad comme un ignoble criminel assassin de musulmans, nous avons nous-mêmes lancé un appel d’air formidable en direction d’un certain nombre de jeunes en déshérence sociale et parfois psychologique. Ils sont le fruit de nos entrailles occidentales malsaines et viennent au retour frapper leurs propres géniteurs !

L’islam est tout de suite pointé du doigt. Sachons raison garder et ne tombons pas dans le panneau de l’amalgame. L’Occident ne doit s’en prendre qu’à lui-même et récolte le fruit de sa semence irraisonnée et destructrice. Sous l’étendard d’une pseudo-démocratie à la Bernard-Henri Lévy, nous allons prêcher ce qui nous semble être le bien, et allons combattre le mal sans réfléchir aux conséquences dramatiques de cette vision en noir et blanc.

Nous pouvons désormais seulement espérer que nos dirigeants réfléchiront à deux fois avant d’intervenir de nouveau…

Maximilien Richonet

Vous avez dit Djihad ?

Partager cet article

Repost 0