Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Russie : le cauchemar de la gauche

La France a conclu un accord avec la Russie pour annuler la vente des Mistral. Cet accord prévoit le remboursement des sommes déjà versées (1,2 milliard d’euros). Le coût d’entretien des 2 navires est évalué à 5 millions d’euros par mois. L’État français a l’espoir de vendre ses bâtiments à un autre pays. Toutefois des coûts de reconversion seront nécessaires pour adapter les Mistral aux besoins du futur acheteur.

Cette situation n’est pas à l’honneur de la France : elle n’a pas respectée ses engagements contractuels en bloquant la livraison des Mistral. Cette attitude ne peut que nuire à la conclusion de futurs contrats militaires. La France a également démontré sa soumission envers les États-Unis. Celle-ci amoindrit le prestige de la diplomatie française et son utilité. Les pays étrangers seront incités à s’adresser directement aux Américains plutôt qu’à un vassal.

Cette vassalisation est la conséquence de l’adoption par la majeure partie de la gauche française de l’idéologie politiquement correcte. Celle-ci a été forgée dans les années 60 par les libéraux américains. Elle postule la nécessité d’aider les minorités en pratiquant des discriminations qualifiées de « positives ». Elle idéalise la société multiculturelle et multiraciale qui est parée de toutes les vertus. Elle s’oppose au totalitarisme et elle défend les libertés individuelles.

La gauche française des années 60 n’est pas dans cette posture. Elle révère les dictatures communistes qui ont mis fin à l’exploitation capitaliste. Elle incarne le progrès car elle combat une société inégalitaire et moraliste. Elle promeut l’égalité et les libertés individuelles. Elle connait le sens de l’Histoire : le triomphe du prolétariat contre le grand capital. Elle détient la vérité et elle méprise ses opposants politiques.

Mais avec l’effondrement de l’Union soviétique, les compagnons de route du parti communiste furent ridiculisés. Les intellectuels de gauche qui péroraient sur la supériorité du socialisme constatèrent le rejet par les peuples de l’Est de leur « société paradisiaque ». Les opposants au capitalisme vécurent incrédules la conversion des Russes à la démocratie et à l’économie de marché.

Les « progressistes » auraient pu faire leur autocritique et reconnaître leurs erreurs. Mais la majeure partie de la gauche française préféra se convertir à la doxa des libéraux américains. Un retournement se produisit : les prosoviétiques devinrent des opposants à la nouvelle Russie car elle avait renoué avec le patriotisme et la morale traditionnelle. Le paradis des travailleurs d’antan se mua en enfer pour les intellectuels de gauche. Ils condamnèrent la politique de l’État russe et excommunièrent ses dirigeants. Aujourd’hui, la gauche française fait du zèle pour prouver son adhésion à la doxa politiquement correcte. Le pouvoir en place se fait un devoir de s’aligner sur les positions américaines et l’épisode des Mistral est une illustration de cette soumission idéologique.

La Russie est ainsi un cauchemar pour les gauchistes car elle est la preuve de leurs errements passés et en plus elle incarne un futur angoissant. En effet, le peuple russe après avoir subi pendant 7 décennies la propagande communiste a choisi de rejeter cette idéologie. Or, les Français endurent depuis 4 décennies une propagande politiquement correcte. Il existe donc une possibilité que le peuple réagisse de la même façon. En effet, le politiquement correct à l’instar du communisme repose sur la négation des différences nationales, culturelles et raciales. Les deux idéologies sont internationalistes et elles proposent un avenir radieux sur les ruines de la société décriée. Toutefois les minorités sont les nouvelles forces révolutionnaires à la place des prolétaires et la finalité est différente : la société multiculturelle remplace la société communiste comme idéal. Mais qui se pose cette question au sein de l’intelligentsia de gauche : le multiculturalisme n’est-il pas aussi calamiteux que le communisme ?

Partager cet article

Repost 0